Portrait: Michka, Valérie & Stéphanie26/08/2019 à 14h40

Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

 

Nous sommes Stéphanie et Valérie, nous avons toutes les deux 51 ans, et notre chat, c'est Michka, qui a 8 ans.


 

Vous nous parlez de Michka ?

 

Nous avons adopté Michka via l'association Félin Possible, il y a 5 ans ½. Elle a beaucoup évolué depuis son adoption : quand elle est arrivée, elle était assez sauvage, grognon et méfiante : elle avait un passé de chat abandonné. Et au fil du temps, elle est devenue très câline et super sympa. Elle est très calme et douce, sauf quand elle a ses moments de jeu. Elle ne joue pas beaucoup toute seule, mais on joue ensemble.


 

Vous l'avez donc adoptée via l'association Félin Possible, racontez-nous votre parcours ?

 

Oui, nous avions déjà eu des animaux, un chien, un labrador, et des chats, et nous avons fait une grande pause de 10 ans sans animaux.

Valérie : « j'en avais envie depuis longtemps, j'attendais juste que Stéphanie soit prête »

Stéphanie : « je ne voulais pas trop car le dernier chat qu'on a eu n'était pas très cool, pas très sympa, pas calin du tout... donc j'avais peur de revivre cette expérience »

Valérie : « ce n'est pas qu'il n'était pas sympa, mais comme tous les artistes, c'était un incompris ! » ;-)

Entre notre demande d'adoption, et l'arrivée de Michka, ça a été très rapide. L'association nous a présenté 2 chats correspondant à nos attentes et notre mode de vie, et nous avons choisi Michka.

 

Qu'est-ce qu'elle vous apporte au quotidien ?

 

Valérie : « Tout simplement, on se demande ce qu'on faisait avant de l'avoir ! »

Stéphanie : « On la recherche beaucoup, du réveil au coucher, pour un petit câlin, c'est une vraie présence »

 

Y a-t-il des contraintes, des difficultés rencontrées ?

 

Au début, elle a fait pas mal de cystites de stress, mais maintenant ça va. Les contraintes, c'est surtout en cas de maladie de notre part, comme on est toutes les 2 handicapées. Si on doit avoir un rendez-vous chez le vétérinaire en cas d'urgence, ça nécessite une organisation pour le transport.

 

Vous êtes toutes les 2 en fauteuil roulant électrique, comment a réagi Michka au début face à ça  ?

 

Elle s'est très vite habituée, dès le début.

Valérie : « Ce qui a pu être perturbant pour elle, c'est que je ne peux pas la caresser. Donc au début, elle ne venait pas vers moi, parce que je n'allais pas vers elle. Après ça dépend des chats, j'en ai connu qui faisaient du « rentre dedans », ne comprenant pas pourquoi je ne cédais pas à leur charme. Là Mimiche a dû mettre 6 mois avant de venir vers moi. Par contre maintenant c'est un pot de colle !

 

Le mot de la fin ?

 

Stéphanie : « Je trouve que c'est bien d'adopter un chat adulte en association, parce qu'on a une idée de son caractère, même s'il y a des choses qui peuvent changer. Par exemple, elle ne s'entendait pas avec le chat de sa famille d'accueil, alors qu'elle s'entend relativement bien avec le chat de la voisine »

Valérie :  « En tous cas, chaton ou adulte, je trouve ça bien d'adopter en association, car ça a du sens, et peut-être que c'est de l'anthropomorphisme, mais j'ai l'impression que le chat est plus reconnaissant ».


< Retour à la liste


Publié dans Ils font Ki-Kazh