Istwood, Gwenaëlle & Nicolas05/06/2019 à 22h29

 

Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

 

Je m'appelle Gwenaëlle, j'ai 49 ans, je travaille depuis 2 ans à mon compte en conseil en communication. Auparavant j'ai beaucoup travaillé dans le marketing, en produits bio et végétal. Et puis il y a Nicolas, qui est mon compagnon depuis plusieurs années, et qui est aussi le maître d'Istwood.

 

Et alors, Istwood, parlons en :-)

 

Istwood a 6 ans ½, c'est un bearded collie, qui vient de l'élevage du Moulin de l'Auray, à côté de Rambouillet dans les Yvelines. Pourquoi nous avons choisi Istwood et cette race ? En fait j'ai toujours vécu avec des animaux, mon papa les aimait beaucoup et recueillait les animaux perdus: on a eu 3 chats, puis un chien, un petit bâtard, et même des colombes. Mes grands parents les aimaient aussi, mon grand-père notamment, aimait beaucoup les chevaux... bref, l'amour des animaux fait partie de la famille ! Quand on a acheté notre maison à Rennes, on s'est dit qu'on allait prendre un chien. Avant on était en plein centre-ville et ce n'était pas pratique. J'avais rencontré 2 fois des chiens de cette race-là, par hasard, et je les avais trouvés assez drôles dans leur caractère, comme Istwood, assez cool, aimant les gens... Du coup, c'était au moment de Noël, j'ai cherché sur le web s'il y avait des élevages. En fait, il n'y en a pas beaucoup en France. J'ai finalement trouvé un élevage qui m'a dit qu'il y aurait une portée pour fin janvier. Mais il fallait les réserver parce qu'ils sont pris tout de suite. Donc on a choisi sur photo, ils étaient 10 dans la portée. C'était le dernier qui n'avait pas de nom, c'était l'année des I, et on voulait un nom un peu rigolo, qui faisait penser à ses origines anglaises, donc on l'a appelé Istwood. On est allés le voir dans l'élevage à ses 3 semaines, et on est allés le chercher en mars, à ses 2 mois.

 

<Là l'interview doit s'interrompre car Istwood a réussi, pendant qu'on parlait, à ouvrir la porte de la réserve où sont stockés des paquets de croquettes>

 

« Voilà, c'est Istwood ça, il est curieux ! »*

 

Quel est son caractère ?

 

Avant d'aller le chercher, on a eu quelques nuits blanches, car on avait regardé le caractère du bearded collie, et c'est des chiens qui aiment beaucoup sortir, qui n'aiment pas trop être tous seuls... et on se demandait comment on ferait, avec notre travail, moi je faisais pas mal d'heures, et Nicolas a son entreprise, donc travaille aussi beaucoup. Et puis finalement on s'est organisés. Maintenant que je suis à compte, je travaille de chez moi, donc il passe sa journée au bureau avec moi. C'est un chien qui est très sociable, il aime le contact avec les autres chiens, mais surtout il aime beaucoup le contact humain. Il aurait très bien pu vivre dans une communauté hippie ! Ou dans un bar, parce qu'il aime bien aller boire l'apéro en ville ! Il y a du monde, les gens le caressent, et il aime bien ça. C'est le caractère d'Istwood, et je crois que c'est un peu le caractère du bearded collie.

 

Qu'est-ce qu'il vous apporte au quotidien ?

 

Istwood a changé beaucoup de choses. A l'époque, je travaillais dans une entreprise où je faisais beaucoup d'heures, avec une certaine pression, et il m'a apporté le fait de prendre du recul. Il fallait que je rentre parce qu'il y avait Istwood qui m'attendait. Si on ne va pas bien, lui il est là, avec sa bonne humeur, donc il nous redonne la pêche. Et puis il apporte du contact humain, car je discute avec plein de gens. Dans le quartier, on est connus avec lui et les gens nous parlent plus facilement, notamment les personnes âgées.

 

Oui d'ailleurs je crois savoir que vous faites de la médiation animale ?

 

Oui, on ne la fait plus en maison de retraite, car Istwood a trop chaud, mais on va régulièrement dans un centre pour des personnes victimes d'accidents cérébraux (suite à des AVC ou des accidents), situé à Betton.

 

Y a-t-il des contraintes, des difficultés rencontrées ?

 

On est allés au début faire de l'éducation au club canin de Cesson. Istwood était le plus indiscipliné, il faisait bien ce qu'on lui demandait, mais au bout d'un moment, il en avait marre et allait voir les autres chiens. Il est un peu têtu mais il obéit quand même bien, et Nicolas lui a appris tout petit à ne pas traverser la rue. Il faut surtout savoir qu'un chien demande du temps. Nous, on fait 3 balades par jour : 30 minutes le matin et le midi, et le soir, c'est 1 heure minimum.

 

Et du coup, quels sont vos endroits de balades préférés, à Rennes ou en dehors ?

 

A Rennes, on fait la balade des Bonnets Rouges, surtout le petit parc là, il adore. L'autre jour, on est allés aux Gayeulles parce qu'on nous avait dit qu'il y avait un parc à chiens... ben il n'a pas aimé, il n'avait pas envie d'être avec les autres chiens ! Alors qu'aux Bonnets Rouges, il a ses habitudes, il y va depuis tout depuis et quand il arrive, il est tout content ! Il aime le Thabor, mais il faut qu'on fasse un circuit, il n'aime pas revenir en arrière. Il adore aussi aller à la mer, pas trop se baigner mais aller sur la plage, à Locmariaquer, où à Saint-Malo l'hiver. Et puis il a ses endroits à Rennes où il aime aller. A Ki-Kazh par exemple ! Et au bar le Royal pour l'apéro ! Et il y a un endroit, où c'est la star quand il arrive, c'est le Balthazar ! Parce qu'ils lui donnent des biscuits aussi, et maintenant tout le monde le connaît, les serveurs viennent le chercher, il sait où sont les biscuits, c'est un peu devenu la mascotte. Il y a des gens qui pensent que c'est le chien du bar !

 

Le mot de la fin ?

 

Istwood, on l'emmène partout autant qu'on peut, et c'est vraiment un membre de la famlle à part entière.

Son surmon ? Monsieur Plus, parce qu'il en veut toujours plus... pour rallonger les balades, mais aussi pour avoir un biscuit supplémentaire (ça j'ai pu le constater à la boutique !).


< Retour à la liste


Publié dans Ils font Ki-Kazh